Les Bigorneaux

Pour éviter que trop d’algues envahissent les poches d’huître de petites mailles (du naissain en poches de maille de 6mm, jusqu’au 18 mois en poches de maille de 9mm) nous y mettons quelques bigorneaux qui sont… herbivore !

Ils ont la tâche de garder les plastiques propres.

Un an plus tard, ils sont revendus lorsqu’ils ont grossis et atteignent la taille « jumbo », au printemps quand nous trions ces lots d’huîtres.

Nous en achetons 500kg par an pour 8000 poches soit 20 bigorneaux pour nettoyer une poche.

En les laissant «grimper » le long des murs du bassin, ils sont garantis exempts de toute impureté et se dégustent après 3 minutes de cuisson dans un court-bouillon. Laissez-les refroidir dans l’eau de cuisson !

Mais les poches de grandes mailles ne sont pas protégées de la colonisation de tout l’écosystème marin ce qui nous donne soit du travail de nettoyage « bête et méchant » soit une opportunité pour récolter des algues.